February 2017 /261

Rétro Vision

INTERCOMMUNALES

Dans le dossier Publifin, François Gemenne, politologue à l’ULg, s’est clairement positionné, en temps que citoyen, contre les pratiques révélées par le scandale (Sud Presse, Le Soir, L’Avenir, 19/1).
Ann-Lauwrence Durviaux, professeur de droit public économique, accorde une interview à La Libre Belgique (20/1) : (…) Pourquoi a-t-on créé des intercommunales ? Pour organiser des activités qui sont de la compétence des communes mais ne peuvent être organisées de façon optimale au niveau des communes parce qu’elles n’ont pas la bonne taille. C’est une question de moyens mais aussi de compétences, car on ne peut demander à chaque commune d’être spécialisée, par exemple, dans le secteur des déchets. En général, cela fonctionne. Mais certaines activités peuvent générer des recettes, qui sont distribuées aux communes. Et c’est là qu’il faut faire attention aux dérapages car, avec la tentation de se diversifier pour faire de l’argent, on en oublie l’essence de ce qu’est une intercommunale, qui est d’accomplir des missions d’intérêt général. (…)

NUMÉRISATION

Interviewé par Le Soir (19/1), le Pr Lionel Artige (HEC Liège) livre quelques réflexions au sujet de la numérisation de l’économie. Si l’automatisaion permet de réduire les coûts fixes dans un contexte où la productivité du travail augmente, où les salaires augmentent, il y aura toujours un incitant pour utiliser davantage la machine. Au-delà, pour les pays occidentaux, une part importante de la production a été délocalisée dans les pays où le travail est moins cher (…). Là-bas, la productivité du travail augmentant, les salaires ont augmenté aussi. Du coup, des activités délocalisées pourraient éventuellement revenir en Europe.

JUSTICE

Le Pr Adrien Masset (Droit pénal et procédure pénale) rappelle dans La Libre Belgique (27/1) que si le loi du 12 mars 1998 - le petit Franchimont- a légalisé la procédure d’information, elle a dans le même temps, voulu consolider le rôle de juge d’instruction sous le contrôle renforcé de la chambre des mises en accusation. Or, relève Maître Masset, le système actuel est marqué par un net et inquiétant recul de la figure du juge d’instruction sou sl’effet cumulé de l’aodption de la mini-instruction ou des lois sur les méthodes particulières de recherche, qui donnent des pouvoirs largement accrus au parquet.

NEXTRIDE

Le journal La Meuse dans son édition du 1er février, évoque les projets étudiants qui se concrétisent. Et prend l’exemple de Thomas Hermine et de son application, NextRide. “A la base on est partis de rien. ProchainBus [le premier nom de NextRide] c’était un projet d’étudiants qui couvrait quelques lignes de bus sur Liège. Qui a grandi grâce au coaching du Venturlab”.(…) Très vite le succès est au rendez-vous (…). Aujourd’hui NextRide est partout. La preuve en chiffres : 500 000 téléchargements et 200 000 utilisateurs.

CAP SUR LA CORSE

L’émission de la RTBF, Le Jardin extraordinaire, a consacré une émission à la Corse, en faisant halte à Stareso, station océanographique de l’ULg située à Calvi. Une belle plongée en compagnie des chercheurs qui tentent de mieux comprendre et protéger le monde sous-marin.

* à revoir via www.facebook.com/universitedeliege

ART ARICAIN

L’exposition Labyrinthe/fétiches, proposée par Julie Bawin et Toma Muteba Luntumbe à la Cité Miroir à partir d’objets du fonds africain des Collections artistiques de l’ULg, remporte un joli succès. À voir encore jusqu’au 26 février.

* http://culture.ulg.ac.be/artafricainhera-zeus

HERA

Héra, archétype de la “mégère”, éructant sempiternellement contre Zeus, son frère et époux ? Du moins dans une approche superficielle des traditions narratives des Grecs. Dans les cultes, elle apparaît comme une divinité souveraine, respectable, vénérée.

* http://reflexions.ulg.ac.be/HeraZeus

LE JOURNAL DES ETUDIANTS

Dans le cadre de leur cours de pratique professionnelle de master, les étudiants de la section journalisme préparent le journal matinal de 48FM. Rendez-vous tous les matins à 10h pour écouter leurs productions au 105.0 Mhz et sur ULg.TV pour voir l’envers du décors : www.ulg.tv/journal48fm

IsmeneISMENE

Yannis Ritsos est l’un des plus grands poètes grecs du XXe siècle. Dans ses œuvres inspirées de la mythologie antique, il considère tous les éléments de l’histoire et la culture helléniques comme des parties d’un ensemble qui continue à évoluer dans le temps. Ses héros anciens sont donc des archétypes toujours d’actualité et le regard moderne du poète met en lumière des profondeurs inédites de leur personnalité. Aikaterini Lefka analyse les personnages de Phèdre, Ismène et Ajax, à l’occasion des spectacles proposés au Théâtre de Liège début mars.

* http://culture.ulg.ac.be/ritsos

AU SOMMET

Le 1er Sommet de l’étudiant entrepreneur, qui s’est tenu les 7 et 8 février à Liège, a mis à l’honneur les étudiants accompagnés dans leur projet d’entreprise par le Venture Lab, incubateur de l’ULg.

* portraits de quelques entrepreneurs en herbe via la page www.facebook.com/venturelab.be

VLTVLT

L’ULg va participer à l’amélioration du VLT (Very Large Telescope). Le but est d’augmenter les performances du télescope dans la recherche d’autres planètes potentiellement habitables près d’Alpha du Centaure. Olivier Absil, astronome à l’ULg et chercheur qualifié au FNRS, a la responsabilité de fournir un composant-clé: une petite (1 cm de diamètre à peine !) pastille transparente en diamant synthétique sur laquelle est gravé un micro-réseau produisant un effet de vortex optique.

* http://ulg.ac.be/ulg/coronographevisir

Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°262
Un voyage de mille lieues
Du 3 au 7 avril, un encadrement sur mesure pendant la bloque
Nouveau plan de signalisation au Sart-Tilman
Deux catalogues de matériel du cabinet d’anatomie sont conservés au CHST
L’ULg se construit avec les étudiants
Actualité
Actu

Au travers d'un débat avec des chercheurs et d'une conférence de José Bové, l'ULg s'associe à ce festival qui se pose la question de la transition agricole à Liège et ailleurs.