Mars 2017 /262

Rachel Delcourt

Codirectrice de l’Institut Confucius (ad interim)

5 DATES

2002-2008

Après une licence en communication et un master en études chinoises, je pars à Pékin avec une bourse chinoise pour étudier le mandarin. Rapidement, je gagne Shanghai et y reste près de six ans. Une plongée dans la réalité chinoise, entre études et travail.

9 JANVIER 2009

Je suis engagée à l’Interface Entreprises-ULg dans le cadre du projet européen Teskim. Nous développons une offre de formation continue pour les entreprises. Je m’occupe de la communication, ainsi que du montage de formations dont celles, interculturelles, orientées vers le marché chinois.

25 MARS 2015

À la fin du projet Teskim, je suis engagée à l’administration de la recherche (ARD) pour développer, avec mes collègues, les formations doctorales transversales.

DelcourtRachel16 NOVEMBRE 2015

Éric Florence, alors directeur de l’Institut Confucius, part pour trois ans à Hong Kong, à la direction du Centre d’études français sur la Chine contemporaine. Je le remplace et partage alors mon temps entre l’Institut et l’ARD. Avec ma collègue et codirectrice Zhang Dan, nous assurons le suivi des cours de langues et de calligraphie, ainsi que l’organisation des activités diverses. 85 étudiants sont inscrits cette année à l’Institut, plus d’une centaine fréquentent régulièrement nos activités. Nos professeurs donnent aussi des cours de mandarin dans la “mineure en langues et civilations de l’Asie orientale” de la faculté de Philosophie et Lettres et au sein du master Chine-Japon*.

4 DÉCEMBRE 2016

Retour en Chine : à Pékin d’abord, pour y rencontrer notre institution partenaire l’université des langues étrangères de Pékin. À Kunming ensuite, pour le congrès mondial des Instituts Confucius.

1 OBJET

Une petite boîte de thé Bi Luo Chun, un thé vert doux et fruité de la province du Jiangsu. Mon préféré.

1 LIEU

Le “Tombeau du géant” à Botassart, dans la vallée de la Semois. Un lieu magnifique et un joli souvenir d’adolescence.

*Master en langues et lettres anciennes, orientation orientales à finalité spécialisée en langues et civilisations de l’Extrême-Orient, Chine-Japon.

Conférence

Michel Fouquin : “La Chine, premier investisseur mondial. Quelles conséquences pour l’Europe ?”, le mardi 18 avril à 13h30, au Sart-Tilman.

* information et inscription sur le site www.confucius.ulg.ac.be

 

Photo : J.-L. Wertz
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°265
Nicolas Javaux, master en langues et littératures romanes et françaises
Nouveau master en Sciences appliquées
Un procédé chimique révolutionnaire
Un manque de respect pour les malades mentaux
La 3D au service de l’histoire
Actualité
Actu

Un dossier du numéro d'été de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud, sur les interrogations liées au genre.