Avril 2017 /263

Rouler, courir ensemble

Une Université bicentenaire en mouvement

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre. » Lorsque Pierre de Coubertin, qui a particulièrement milité pour l’introduction du sport dans les établissements scolaires français avant de réinventer l’olympisme, a prononcé cette formule, l’Institut supérieur d’éducation physique et de kinésithérapie (ISEPK) n’avait pas encore été créé au sein de l’ULg. Mais à l’heure où l’Université fête ses 200 ans d’existence, les valeurs drainées par la pratique sportive restent chevillées à notre Institution. « C’est aussi un vecteur de rapprochements sociaux, notamment lorsqu’il est question de relever les défis communs de l’Université, tant en matière de recherche que d’enseignement. Le sport peut également aider à renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté », souligne le Pr Marc Cloes, du département des sciences de la motricité en faculté de Médecine. Et c’est justement ce qui lie les quatre activités proposées à l’ensemble de la communauté universitaire dans le cadre du bicentenaire : un jogging par équipes (rallye du 200e) depuis les campus d’Arlon, de Gembloux et de Gand, un jogging de masse, une randonnée cycliste entre Gand et Liège, et un mini Liège-Bastogne-Liège.

Sport01Photo : Comme en 2016, le départ des 15 km de Liège Métropole aura lieu au Parc de la Boverie

Puisqu’il se fait que l’université de Gand souffle le même nombre de bougies que notre Institution et qu’un rapprochement était tout naturel en la circonstance, une randonnée cycliste aura lieu le samedi 16 septembre pour relier les deux villes. À l’initiative de nos partenaires flamands, les participants débarqueront place du 20-Août après avoir pédalé pendant 200 km (distance complète entre les deux villes pour les plus aguerris)… ou 100 km “seulement” pour ceux qui partiront à mi-distance. Chaque université se chargera du transport des sportifs et de leur “monture”. À Liège, un accueil convivial et nutritif sera prévu au pied de la statue d’André Dumont, illustre géologue. De quoi cristalliser à la fois l’attachement symbolique entre les deux institutions aux évolutions parallèles et le fait qu’elles sont capables de mettre en place des projets communs.

PAS DE PRIX MAIS UN PODIUM

Ceux qui ne voudront pas patienter de longs mois pour “pédaler ULg 200e” auront toutefois le loisir d’enfourcher bien avant cela leur petite reine pour une randonnée cyclo-touristique inédite, directement intégrée au challenge Liège-Bastogne-Liège cyclo. Le samedi 22 avril, après avoir pris le départ de cette randonnée cycliste au complexe sportif de Naimette-Xhovément, des délégations de dix cyclistes de chaque institution sélectionnés sur base de leur CV sportif et d’une répartition entre les sexes et les Facultés effectueront une boucle de 80 km en passant par les épreuves incontournables de la “Doyenne” telles que les côtes de la Redoute, de la Roche-aux-Faucons et de Saint-Nicolas. La course, organisée par le service des sports de la province de Liège, sera encadrée par les élèves de la section cycliste du Sport-études de l’IPES de Jemeppe, section cycliste. Après leur périple, les participants auront l’honneur de monter sur le podium avec leur équipe, lors de la présentation officielle des coureurs de Liège-Bastogne-Liège qui aura lieu sur la place Saint-Lambert. Ils recevront un maillot cycliste aux couleurs du bicentenaire.

ENSEMBLE, LA NUIT

Reste l’événement phare où les participants ne craindront nullement la crevaison, si elle n’est pas directement liée à leur moral ou au coussin d’air prévu comme amortisseur à leurs chaussures. « Tout étudiant en éducation physique dont la finalité professionnelle est de devenir… éducateur physique va, comme dans n’importe quel métier, avoir l’occasion d’organiser des manifestations. Il s’agira de tournois, de rencontres, d’événements ludiques », soulignait Marc Cloes à l’occasion de ce qui fit office de répétition générale l’an passé. Et il devra aussi travailler en groupe. Dans ce cadre, les étudiants du master en sciences de la motricité organisent le “Rallye du 200e”, une activité sportive originale et ouverte à tous qui fait appel au dépassement de soi, à l’esprit d’équipe et à l’entraide. Elle consistera, par équipe de maximum huit personnes, à parcourir en courant un des trois itinéraires proposés : Gand-Liège (195 km), Arlon-Liège (185 km) et Gembloux-Liège (101 km). Chaque relayeur pourra effectuer un ou plusieurs tronçons de 5 à 15 km et, qu’ils partent de la ville natale de Charles-Quint ou des deux implantations de l’ULg, tous les coéquipiers arriveront ensemble (le 7 mai) à Belle-Île dans l’ambiance d’un événement de course à pied concomitant : le jogging de Liège Métropole.

Chaque équipe sera véhiculée par un minibus qui la prendra en charge à Liège, la conduira au point de départ et l’accompagnera de point relais en point relais (où seront d’ailleurs organisés ravitaillements et animations), jusqu’au retour à Liège. Pendant la nuit, les relayeurs courront tous ensemble, au même rythme, éclairés à la lampe frontale et encadrés par des organisateurs qui les guideront à vélo et assureront la sécurité. Ce n’est qu’au lever du jour que nos héliotropes seront à nouveau laissées libres de courir à leur rythme, en utilisant un road book. Il est à noter que le recteur Albert Corhay devrait intégrer une équipe pour le parcours Gand-Liège. « Il n’y a aucun prix à gagner puisque la priorité est accordée au développement d’un climat amical et d’une ambiance chaleureuse. La volonté de vivre une aventure en groupe devrait constituer la principale motivation des participants. La philosophie de cet événement devrait intéresser tout amateur de jogging qui souhaiterait créer ou renforcer le sentiment d’appartenance au sein d’un service, d’un groupe de recherche ou, tout simplement, vivre cette expérience avec des amis », concluent les organisateurs.

Certains se réjouiront du fait que les étudiants en kiné seront mis à contribution lors du précité jogging “15 km de Liège Métropole”. Mobilisés pour retaper les sportifs fourbus après l’effort, ils pourront ainsi pétrir les étudiants, le personnel et les alumni qui y prendront part sous la bannière ULg. C’est que, cette année encore, ceux-ci bénéficieront d’une réduction tarifaire pour leur inscription (2 euros en moins sur les préventes et 1 euro pour les 3 km) et un t-shirt griffé leur sera offert. Une étoffe qui sera du plus bel effet sur les tanagras que compte exclusivement notre belle communauté, lesquelles auront peu d’excuses pour ne pas y participer puisque, dans le cadre du 200e anniversaire, l’offre avantageuse a été élargie aux trails et aux marches. Seules les courses réservées aux enfants ne sont pas prises en compte. Certains parmi ces derniers devront d’ailleurs peut-être attendre le jubilé du 250e anniversaire de l’ULg pour revivre de tels instants de convergences sportives.

 

Rallye et jogging

Informations et inscriptions avant le 25 avril :



Fabrice Terlonge
Photo : ULg - Michel Houet
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°263
Interview du Pr Nancy Delhalle, directrice du Certes, et de Céline Bodart, doctorante en architecture.
Un programme articulé entre deux mondes
Une Université bicentenaire en mouvement
L'opinion de Sylvie Goulard
Ne dites plus “Argenco” mais “Urban and Environmental Engineering”
Folklore estudiantin à Liège et Gembloux
Actualité
Actu

Un dossier du numéro de printemps de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud-ULg, sur l'économie sociale et solidaire.