Février 2016/251

Vitalité des centres-villes

Un Micro Scope sur un outil d'observation du commerce de détail

Le service d’étude en géographie économique fondamentale et appliquée (Segefa) de l’ULg a développé une expertise sur l’activité de commerce de détail. Il a conçu “Move”, un outil unique d’observation du commerce de détail en Wallonie qu’il gère depuis une dizaine d’années : 35 000 points de vente sont ainsi répertoriés. Sa mise à jour régulière permet de produire une série de statistiques inédites sur ce type de commerce en Wallonie, parmi lesquelles figure l’indice de vitalité qui met en évidence l’état de santé de l’activité commerciale existante. L’indice de vitalité est une valeur comprise entre 0 et 1 qui synthétise les résultats de trois variables fondamentales : le taux d’occupation des cellules commerciales, la stabilité dans le temps des commerçants et la contribution des commerçants en équipement de la personne (vêtements, chaussures, parfums, etc.).

Dans ce classement des 69 centres-villes commerçants de plus de 100 points de vente, seuls sept d’entre eux présentent une bonne vitalité. Il s’agit, dans l’ordre, des centres de Saint-Vith, Waterloo, Visé, Beauraing, Namur, Bastogne et Fléron. Suivent un ensemble de 27 centres-villes commerçants dont l’état de santé est relativement médiocre et où une part non négligeable de l’activité est en difficulté. On retrouve dans cette catégorie les centres de Liège, Wavre ou Nivelles. Les 34 autres centres-villes commerçants, soit la majorité des centres wallons, présentent en 2015 une mauvaise vitalité (Charleroi, Verviers, La Louvière ou encore Herstal). Cette catégorie regroupe également des centres de communes où les choix de développement ont privilégié la périphérie comme à Mons, Tournai, Huy ou Arlon.

En bas de classement, quelques centres-villes commerçants sont dans un état critique et voient l’activité commerciale disparaitre : Fontaine-L’Évêque, Frameries, Lessines, Bouillon (cas spécifique d’activité saisonnière) et Athus.

Contacts : courriel g.devillet@ulg.ac.be, informations sur le site www.segefa.ulg.ac.be

VitaliteCV-500

 

Infographie : Sophie Minon
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants