Novembre 2016 /258

20 octobre 1986

La collection Montefiore

Aquarium01L’Institut électrotechnique Montefiore est cette imposante bâtisse au pied de la rue Saint-Gilles, en plein centre de Liège. Il porte le nom de son initiateur, l’ingénieur métallurgiste George Montefiore, diplômé de l’École des arts et manufacture de la ville en 1852. Jusqu’à son déménagement en 1977 sur le site du Sart-Tilman, l’Institut, régulièrement transformé et agrandi, s’est doté d’ateliers et de laboratoires. Et donc d’instruments scientifiques et techniques. La majeure partie de ceux-ci se trouve à la Maison de la science et, dès le 6 décembre prochain, certaines des plus belles pièces seront exposées dans un nouvel écrin, la salle Georges Montefiore.

« Cela fait 30 ans que nous possédons une série d’instruments, dont certains de facture et de qualité exceptionnelles, avec un inventaire relativement détaillé, explique Martine Jaminon, directrice de la Maison de la science, en exhibant le courrier annonçant leur “mise à disposition”. Cependant, de nombreuses pièces ne sont plus étiquetées et nous ne pouvons pas toujours reconnaître l’objet. » Or, cet important travail d’identification est primordial : il faut alors feuilleter d’anciennes publications pour retrouver un appareil similaire afin d’établir un rapprochement.

Aquarium02Néanmoins, la Maison de la science expose quelques-uns de ces 300 instruments, les autres étant entreposés dans différentes réserves. « L’idée d’exposer six parmi les plus belles pièces germait depuis longtemps dans ma tête. Et, surtout, je voulais y associer un côté artistique en la personne de Edmond Thonnard, dit Pogo. » Deux industriels – Yvan Paque et Semaco –, séduits par le projet, lui ont accordé une aide financière et elle peut aussi compter sur le soutien d’une école de la ville de Liège pour les aspects audiovisuels de la scénographie. La richesse de la collection est réelle d’autant que, selon Martine Jaminont, « outre leur valeur scientifique, ces objets faits de verre, de laiton ou de bois sont aussi très esthétiques. »

* information sur www.maisondelascience.ulg.ac.be
* vidéo sur www.ulg.tv/montefiore

Pierre Demoitié
Photo : Aquarium-Muséum Liège-J. Ninane
Sur le même sujet :
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants